Les jeunes, coup de poker pour Las Vegas

Note utilisateur:  / 3
MauvaisTrès bien 
Détails

Aggie, le Head Coach des Blackjacks doit être amateur de jeu, mais surtout de paris.

Après avoir remporté le pari d’installer sa franchise dans la célèbre capitale mondiale du jeu, Las Vegas, le voici qu’il parie sur la jeunesse pour construire son équipe.

Plutôt judicieux de sa part, car le court terme n'a pas de place dans une Dynasty League et parier sur de futures potentielles stars, c’est, certes risqué, mais assez intelligent.

Les Jokers de l’attaque

L’attaque des Blackjacks sera confiée à Andrew Luck, un jeune QB très talentueux qui devra confirmer tout son potentiel pour se faire une place parmi les tops QBs de la league. Blaine Gabbert, son jeune suppléant, devra se battre et sortir des stats impressionnantes dès le début de la saison s’il envisage de récupérer la place de starter.

Pour capter ses passes, Luck aura à sa disposition de jeunes cibles comme Justin Blackmon et Josh Gordon qui s’appuieront sur l’expérience de Roddy White, vraisemblablement le WR #1 de l’équipe. Brian Quick et Jeremy Kerley se verront confier les seconds rôles et auront l’occasion de montrer ce qu’ils savent faire à l’occasion d’une bye d’un titulaire.

Le running game sera assuré par Doug Martin, un RB capable d’inscrire 50 points au cours d’un match de fantasy et d’infliger une bonne « branloute » (contraction de « branlée » et « déroute ») à n’importe quel adversaire. Le Head Coach de Vegas connaît le potentiel de son joueur et n’a pas hésité à se couper un bras pour lui offrir un énorme contrat, faisant de Martin le RB le plus cher de la League. Ryan Mathews, s’il n’est pas tradé d’ici là, est pressenti pour être sa doublure.

Greg Olsen (à mon avis un top 10 TE) s’ajoute à l’escouade offensive pour gagner les yards nécessaires et amener ses coéquipiers dans l’end-zone adverse.

Les pions de la défense

Las Vegas n’est pas en misère d’atouts du côté de la défense (pour les adeptes du tarot) et a signé de bons éléments à tout les niveaux défensifs. Certes un peu plus de profondeur ne ferait pas de mal aux postes de DT et de DE.

Linval Joseph et Jullius Peppers seront probablement alignés tous les week-ends (à l’exception de leur bye) s’ils conservent à 100% leur intégrité physique.

Derrière eux, ils pourront sentir les souffles de Brian Cushing et de Bruce Carter, 2 énormes LBs qui auront pour objectif d’envoyer directement les QBs en prison (ou plutôt sur le banc) sans toucher les 20,000.

Au niveau du secondary, les Safeties Jairus Byrd et TJ Ward et les Cornerbacks Dre Kirkpatrick et Lardarius Webb se dresseront tels des cavaliers et des tours pour mettre en "échec et mat" toutes tentatives de courses et de réceptions des attaques adverses.

Pour conclure et si les jeunes confirment, les Blackjacks ont de bonnes cartes en mains pour faire une bonne saison et annoncer belotte et re-belotte les années suivantes.

 

Didg

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir