Aux portes des playoffs!

Aux portes des playoffs!

Power Rank Special Playoff!  (desole pour le retard!) Comme les places en NSC West sont encore...

Week 9 - Power Rank

Week 9 - Power Rank

Une semaine 9 qui nous a reserve pas mal de surprise, les prises de pouvoir se confirme ou pas....

Week 8 - Surprises!

Week 8 - Surprises!

Les playoffs sont bientot la et le classement n'est pas encore definitif et tout peut encore...

Week 7 - Ca passe ou ca casse

Week 7 - Ca passe ou ca casse

Des blessures encore et toujours! Voila ce que nous retenons de la semaine 7. Et cette semaine...

Une lecon en 6 semaines

Une lecon en 6 semaines

Vous doutiez de la dominance de la NSC? Eux pas du tout, la semaine 6 confirme sans l'ombre d'un...

Cap a l'ouest en week 5

Cap a l'ouest en week 5

Premier duel au sommet entre la NSC et la SAC, le resultat? 5 victoires pour la NSC contre 3...

  • Aux portes des playoffs!

    dimanche 1 décembre 2013 19:40
  • Week 9 - Power Rank

    mercredi 6 novembre 2013 11:41
  • Week 8 - Surprises!

    mercredi 30 octobre 2013 03:51
  • Week 7 - Ca passe ou ca casse

    mardi 22 octobre 2013 15:41
  • Une lecon en 6 semaines

    lundi 14 octobre 2013 22:45
  • Cap a l'ouest en week 5

    mercredi 9 octobre 2013 02:55

Connexion  

   

Preview Top 10 Steals

Note utilisateur:  / 3
MauvaisTrès bien 
Détails

Chers amis, auditeurs, lecteurs, fans assidus, oui j’en fais trop, voici notre premier Top 10 de la série Preview Top 10. Le but est que vous puissiez vous relaxer après votre harassante journée de travail avec un ramequin de popcorn devant ces classements faits en mon âme et conscience et qui peuvent porter sur équipes, joueurs, performances, etc.

 

Aujourd’hui, nous attaquons avec les steals de notre chère National French League. Par steals, nous considèrerons les joueurs qui vont avoir un impact important dans leurs équipes en terme de points, dans l’avenir pourquoi pas, en corrélation avec leur faible coût sur le salary cap. Ce classement est fait bien sûr en fonction des actualités des équipes NFL, je mélange donc fantasy et NFL pour notre plus grand bien.

Attention, attenzione, atención ! Ce classement ne relève en rien d’une science exacte. C’est mon propre jugement et aucun d’entre nous n’aurions le même classement. Je garde bien sûr toute mon objectivité pour ces quelques lignes de douceur.

 

10 – Dan CONNOR, LB, 650 000$, Montreal Gooses :

Bien qu’il faille être un peu (complètement) zinzin pour se faire arrêter en possession d’un couteau dans un aéroport, il n’en reste pas moins une bonne affaire. A 650 000$, et titulaire au poste de Middle Linebacker dans la défense 4-3 des Giants, Dan Connor va connaître une bonne production mais aura du mal à s’imposer comme titulaire dans cette défense imposante des Oies Sauvages quia un corps de LB plus qu’impressionnant. Et pourquoi pas un trade contre un bon TDD avant le début de la saison ?

 

9 – Demario DAVIS, LB, 800 000$, Ann Arbor Deers :

Encore un LB dans notre Top 10 Steals et on reste dans la Grosse Pomme, mais du côté des fruits un peu pourris des Jets. Demario Davis, recruté pour seulement 800 000$ par notre ami qui n’aimait pas les scratchs lors de la free agency pourrait s’avérer une très bonne affaire. En effet, sélectionné au troisième tour de la Draft 2012, Davis va avoir l’occasion cette année d’occuper le poste d’ILB dans la défense 3-4 des Jets et sa production va exploser par rapport à l’année précédente. Très jeune, puissant, il pourrait devenir un petit bijou sur le long terme.

 

8 – Rashad JOHNSON, S, 650 000$, Oklahoma Choctaws :

On a atteint le désert cette fois mais toujours avec un joueur défensif, Rashad Johnson, recruté en premier lieu par Taco et tradé vers la franchise d’Oklahoma en tant que compensation. Mais est ce que cette compensation pourrait s’avérer gagnante ? Loin dans le roster à l’heure actuelle derrière un corps de Safeties impressionant, Rashad Johnson va cette année occuper un poste de titulaire au sein des Cards. Pas au sein des Choctaws, mais il offre une solution très sûre à un faible prix de 650 000$.

 

7 – Jonathan VILMA, LB, 500 000$, Salt Lake City Mormons :

La franchise des Mormons a fait un adepte de plus au sein de la secte avec Jonathan Vilma, et ce pour le salaire minimum : 500 000$ ! En espérant pour lui qu’il ait pu mettre de côté à l’époque où les billets verts tombaient dans les poches aussi vite que les coups bas pleuvaient dans le Superdome… Il a connu l’année dernière des performances en dents de scie à cause de son implication dans cette affaire, mais bien préparé, avec un training camp dans les jambes, un nouveau coordinateur défensif, il pourrait retrouver ses jambes d’antan, loin en 2005, avec 169 tackles au compteur. Ce n’est pas gagné mais ce pourrait être un pari tout à fait gagnant à faible coût !

 

6 – Stephen HILL, WR, 700 000$, Montreal Gooses :

Le retour des Gooses dans ce classement, avec un commish qui nous montre ses capacités de management -ou de subtile tricherie, tout le monde l’a soupçonné au moins une fois, soyons honnêtes-  et place aussi le premier joueur offensif dans ce classement, Stephen Hill, qui ne sera payé que 700 000$ par Montreal. Auteur d’un coup d’éclat lors de sa saison rookie l’année dernière en week 1 avec deux TD, il a sombré au fur et à mesure de l’année, à l’image du bateau Jets. Mark Sanchez ou Geno Smith aux commandes, Stephen Hill n’en reste pas moins un très jeune (22 bougies) receveur plein de talent qui devrait considérablement augmenter sa production et peut se faire une place dans cet effectif des Gooses, derrière le probable intouchable Marques Colston en #1.

 

5 – Zach MILLER, TE, 500 000$, Austin Travis : 

Le benjamin du groupe, bien qu’innocent et pur de nombreux pêchés de ce monde a déjà du flair. Zach Miller est un bon Tight End de 27 ans, qui a connu des performances plus ou moins satisfaisantes au cours de sa carrière (805 yards au mieux, 233 au moins bien), mais cette année pourrait marquer un tournant dans la carrière de Yakari. Avec un Russel Wilson prêt à faire tomber la foudre, il risque de profiter de cette grande cible dans le middle-deep field qui satisfera ainsi le jeune Ferran, heureux de trouver à 500 000% son probable TE titulaire dans une équipe ou les économies sont bonnes à faire.

 

4 – Mohamed SANU, WR, 750 000$, Portland Lumberjack :

J’ai hésité ma foi à placer notre cher Momo si haut dans le classement, mais voyez-vous, l’autre apache de la ligue, Gero, a su sauter sur l’occasion lors de la Free Agency et ne dépenser que 750 000$ pour un jeune receveur drafté au troisième tour l’année dernière. Ayant fini sur IR, il poste un faible 154 yards auquel il ne faut probablement pas se fier. Aligné à l’opposé d’A.J.Green La Machine, il aura logiquement de l’espace pour s’attirer les faveurs d’Andy Dalton, qui ne cesse de progresser, au même titre que l’équipe dont il a les rênes, les Bengals.

 

3 – Michael FLOYD, WR, 2 000 000$, Oklahoma Choctaws : 

“Boouuuh il est pas objectif !”, taisez-vous donc que je puisse dire ce que j’ai à dire ! (A la base, il était deuxième, mais j’ai interverti les deuxième et troisième place) 2 000 000$ pour Michael Floyd, c’est très certainement un steal. Il faut tout mettre dans le même panier pour s’en assurer. Michael Floyd était rookie l’année dernière, sélectionné au premier tour, grand, rapide, il a sorti une saison à 560 yards en étant WR #4 car Coach Ken, maintenant sous le soleil de Saint-Jacques en Californie, n’incluait pas de rookies dans son système ou très peu. Cette année, il va monter tout naturellement dans le roster et va totalement s’adapter au jeu vertical proposé par Coach Bruce Arians. A prévoir : une saison entre 800 et 1000 yards l’année prochaine avant bien plus quand Larry Le Grand sera sur la pente descendante (c’est possible sérieux ?).

 

2 – M.D. JENNINGS, S, 550 000$, Newark Blackout :

M.D. qui ? Elle aime D ? Jennings ? Greg, le « traître » (qui fait partie du Top 10 Busts ? OUPS. Spoil.) ? Nan. M.D. Jennings, 550 000$, car 500 000 c’était pas assez. Charles Woodson retourné dans ses Raiders d’origine, il faut bien un gars pour combler le trou, et ce gars, c’est M.D. qui entre dans sa troisième saison et devrait littéralement exploser. Et même s’il le fait pas, à ce prix, et avec devant lui dans le roster Weddle et Burnett, qu’est ce notre Ama national pourrait perdre ? Rien, je vous le dis mes amis. On a ici un potentiel gros steal à surveiller. Si vous êtes en manque de safety, je vous conseille de proposer un trade pour celui-ci, mais va falloir allonger les talbins, mais le commish en herbe n’hésitera pas à vous scalper…

 

1 – Eli MANNING, QB, 4 800 000$, Toronto Direwolves :

Comme ça, pas de transition. Eli Manning pointe le bout de son nez. Êtes vous sur d’avoir bien lu ? Car personnellement, j’ai vérifié plusieurs fois ce que j’avais écrit, mais ça se tient, ça tient bel et bien la route. Oui j’aurais pu mettre Josh Freeman qui a rapporté plus de points en 2012 (seulement 12) et qui a un plus petit salaire que Eli au sein de l’équipe des bûcherons. Mais Josh de son p’tit nom, est trop jeune, trop irrégulier. Dans ce cas, j’aurais pu et dû mettre Tony Romo qui est plus vieux et a plus d’expérience (je dirai pas plus régulier) mais Eli, lui, a deux bagues, Tony, lui, sait pas gagner un match de playoffs. Manning, c’est une affaire en or, il est régulier, sait mener son équipe à la victoire et n’a coûté que 4,8 M à Vini. Il a été en difficulté l’année dernière, pas aidée par son équipe en général, et a tout de même lancé pour près de 1000 yards de moins en 2012 qu’en 2011 (3948 contre 4910). L’année prochaine, ça tournera mieux et le grand gagnant, ce sera bien l’exporté canadien, maître des loups.

 

On est d’accord, on est pas d’accord (surtout pas d’accord à mon avis), mais voici le Top 10 Steals de cette année, anyway.

A suivre dans la semaine, le Top 10 Busts, donc posez votre ramequin pas loin et quelques grains de maïs dedans, car il va servir à nouveau ! 

Commentaires   

 
ferran02
0 # ferran02 10-07-2013 12:13
Joe Flacco à la place de Eli.Manning aurait était un meilleur choix
Répondre | Répondre en citant | Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir