Aux portes des playoffs!

Aux portes des playoffs!

Power Rank Special Playoff!  (desole pour le retard!) Comme les places en NSC West sont encore...

Week 9 - Power Rank

Week 9 - Power Rank

Une semaine 9 qui nous a reserve pas mal de surprise, les prises de pouvoir se confirme ou pas....

Week 8 - Surprises!

Week 8 - Surprises!

Les playoffs sont bientot la et le classement n'est pas encore definitif et tout peut encore...

Week 7 - Ca passe ou ca casse

Week 7 - Ca passe ou ca casse

Des blessures encore et toujours! Voila ce que nous retenons de la semaine 7. Et cette semaine...

Une lecon en 6 semaines

Une lecon en 6 semaines

Vous doutiez de la dominance de la NSC? Eux pas du tout, la semaine 6 confirme sans l'ombre d'un...

Cap a l'ouest en week 5

Cap a l'ouest en week 5

Premier duel au sommet entre la NSC et la SAC, le resultat? 5 victoires pour la NSC contre 3...

  • Aux portes des playoffs!

    dimanche 1 décembre 2013 19:40
  • Week 9 - Power Rank

    mercredi 6 novembre 2013 11:41
  • Week 8 - Surprises!

    mercredi 30 octobre 2013 03:51
  • Week 7 - Ca passe ou ca casse

    mardi 22 octobre 2013 15:41
  • Une lecon en 6 semaines

    lundi 14 octobre 2013 22:45
  • Cap a l'ouest en week 5

    mercredi 9 octobre 2013 02:55

Connexion  

   

Cet été, la tendance est à la blessure.

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 
Détails

 

« Alors, vous l’assemblez avec un peu de rouge, des couleurs chaudes vous voyez hein ? ». Chut, des couleurs vives de l’été, du parfum de la pelouse fraîche prête à recevoir des masses de 150 kilos pendant les trainings camps, nous devons passer aux couleurs froides et ternes des hôpitaux, salles d’IRM et toute autre idiotie qui peut nous frapper, chacun, autant que nous sommes.

 

Certains seront quasiment épargnés, et alors que vous vous persuadez que vous ferez partie de cette catégorie de vainqueurs, vous pourriez plutôt être de ceux qui vont en chier, de par leur nombre de blessés, et l’ampleur du bobo. Où, vous pouvez déjà savoir que vous faites partie de cette dernière catégorie !

« Protégez vos receveurs ! »

Le mot d’ordre est lancé. Les receveurs ont la santé fragile. Dans une intersaison mouvementée sur le plan des trades dans notre National French League, Michael Crabtree a été le premier à nous rappeler ce qu’était une blessure. Bien en avance sur les autres, alors que les trainings camps sont loin, tellement loin qu’on peut se demander s’il ne s’est pas rompu le tendon d’achille en allant pisser !

Plus récemment, Jeremy Maclin et son salaire de 5 600 000$ s’est déchiré le ligament croisé antérieur du genou droit. Sans appel. Saison terminée alors qu’elle n’avait commencée. Lolizo, après avoir versé une bonne grosse larme, se doit de réfléchir à la disposition de son équipe n’ayant plus que 4 receveurs viables épinglés dans le roster (Dez Bryant, Steve Smith, Vincent Brown et Kendall Wright) et une faible marge de 2,3 M dans le salary cap.

Que faire de son blessé ? Pour beaucoup, ça paraît évident, le long terme est un objectif et conserver un bon joueur, bien qu’inutile pour un certain temps, est une évidence. Mais, parfois, cela peut être discuté. C’est ce qui est arrivé à Pato qui a préféré libérer 11 millions de cap avec le cut de Michael Crabtree.  Notre cadet Ferran a alors parfaitement su intervenir à l’époque et remporter le gros lot sur du blind bidding pour 5,1 M de dollars.

Comme je disais, chacun son opinion, celui de notre cher Ama est clair et concis. Lâcherait-il un gros joueur de son équipe car blessé et donc sacrément lourd pour le petit cap ? Je cite « JAMAIS my friend. Je laisse ce genre de chose pour Pato ». Hormis la somptueuse maîtrise de la langue de Shakespeare pour notre assistant Commish, on remarque qu’il ne lâchera pas Percy Harvin, lui aussi sur la sellette. Il est en effet blessé à la hanche (une des rares zones qui ne faisait pas souffrir Percy jusqu’ici) et va se faire opérer prochainement. Il sera absent pour une durée approximative minimum de 3 à 4 mois, soit 10-12 matches de la saison régulière.

En lourdes pertes, Dennis Pitta est aussi out saison, mais le TE des Direwolves n’était qu’un outil parmi d’autres, Vini étant déjà bien fourni à ce poste : Gonzalez, Housler et Ballard.

Trois gros WR blessés parmi d’autres, le bilan est lourd jusqu’à présent, mais malheureusement, ce n’est pas terminé. Nous n’en sommes qu’au début du training camp, et il ne nous reste plus qu’à attendre les news, et espérer lire un nom qui ne fait pas partie du roster…

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir